Asmekti : Le printemps n’en sera que plus beau

Malgré une campagne électorale boudée par les algériens, un candidat-président fantôme, la scène culturelle occupée par les politiques. Et aucun candidat n’a abordé le volet culturel qui pâtit de nombreux problèmes et de nombreux obstacles qui entravent la création et l’art. La culture est reléguée en dernière position, ils parlent de la culture lorsque il s’agit de…