La langue arabe est condamnée à mourir et servira juste dans les prêches de vendredi.

Amin Zaoui, écrivain bilingue de surcroît, intellectuel et libre penseur, invité par le café littéraire de Bouzeguene, est venu pour animer  une conférence : littératures et diversité linguistique en Algérie suivi d’une vente dédicace, accompagné par  Mr Youcef Merahi, écrivain et universitaire. Le pourfendeur de l’intolérance défend sa vision et ses choix stylistique dans l’écriture de…