Ils veulent arabiser nos enfants dans leurs berceaux.

Rachid At Ali Ukasi est venu ce samedi 19 aout 2017 pour une conférence à Bouzeguene sur la nécessité et l’urgence de se doter d’un système audiovisuel kabyle. Conférence normalement que devait interdire l’administration Algérienne, mais dépassé par les événements récents surtout que le café littéraire de Bejaia et celui d’Aokas organisent des rencontres littéraires…