Que c’est triste de mourir dans un monde si rempli de chants nationalistes et si vide de musique !

Sarah Haider est une écrivaine iconoclaste, narre sans détours, sans vulgarité mais avec impertinence, sans misérabilisme et sans fantaisie la terre et le sang, deux éléments de la nature et qui nous habitent et nous hantent comme un spectre. Elle vient de signer son dernier roman « la morsure du coquelicot » tel un souffle,…

Détails

La langue Tamazight doit échapper à l’intégrisme linguistique.

Le café littéraire de Bouzeguene a invité Ahmed Tessa, écrivain, essayiste, journaliste, chercheur et pédagogue pour une conférence autour de son livre « l’impossible éradication – l’enseignement du français en Algérie » mais il a abordé beaucoup plus le sujet de l’école, son avenir et le sabotage par les tenants de l’arabo-islamisme. Les défauts de…

Détails

Les 3émes rencontres de théâtre de Bouzeguene village se poursuivent avec une programmation diversifiée

Au 2ème jour, la troupe de théâtre Djurdjura de Saharidj de Bouira a présenté une pièce « Sidi Hellal », pièce de théâtre loufoque, et burlesque.Cette pièce est racontée en deux actes ; dans la première partie, la pièce raconte les pérégrinations des naïfs, du fanatisme, des saints, du gain facile : il vaut mieux…

Détails

La cérémonie d’ouverture des 3émes rencontres de théâtre de Wizgan

La cérémonie d’ouverture a été donnée par Ghaoui Yahia, commissaires des 3èmes rencontres de théâtre de Bouzeguene village, dans une ambiance familiale et festive. Le public a répondu présent, les amateurs du 4 ème arts sont venus admirer le théâtre, la création et le talent. Les jeunes choristes composés de jeunes filles vêtues de robes…

Détails